Projet de recherche sur la démocratie, l'alphabétisation politique et l'éducation transformatoire (DPLTE)

Aperçu du projet

 

Le projet de recherche DPLTE vise à contextualiser, identifier, problématiser et analyser comment les éducateurs (et d'autres) expérimentent, comprennent et perçoivent la démocratie et étudier comment ce rapport à la démocratie affecte leur apprentissage, leur engagement et l'expérience démocratique de leurs étudiants dans et par l'éducation.

 

Le projet de recherche DPLTE a également pour objectif d'engager un large éventail de parties intéressées au regard de leur expérience et de leur relation avec l'éducation et la démocratie. Les dimensions internationales du projet impliquent la participation d’autres cultures, langues et points de vue conceptuels et théoriques pour une analyse consistante des données.

 

La recherche vise à produire plusieurs études sur la démocratie en éducation ainsi que des rapports thématiques clés (politique, culture institutionnelle, pédagogie, curriculum, épistémologie, leadership et éducation expérientielle / informelle) en relation avec l'éducation à la démocratie.

 

Le rapport final comprend une analyse comparative et critique des thèmes, des tendances et des questions, fournissant des informations significatives aux systèmes éducatifs locaux, nationaux et internationaux, aux décideurs, aux parties prenantes et aux universitaires. Une gamme d'articles scientifiques et de présentations, de rapports et d'instruments et de protocoles conçus pour les secteurs de l'éducation, des politiques et de la collectivité sont donc offerts dans le but de faciliter et d'accroître l’implication.

 

Cultiver un dialogue dynamique et dialectique tout au long du projet est de la plus haute importance et nous encourageons la participation d’un éventail de groupes d'intérêts, de secteurs et de personnes.

 

Équipe de projet

 

Le projet de recherche DPLTE se situe d'abord au Canada, mais il est aussi un projet international et mondial. L'investigateur principal (Paul R. Carr) et la cochercheuse (Gina Thésée) sont canadiens et enseignent respectivement à l'Université du Québec en Outaouais et à l'Université du Québec à Montréal. Les deux collaborateurs du projet sont Brad J. Porfilio de Lewis University aux États-Unis et David Zyngier de Monash University en Australia.

 

David et Paul sont également les cofondateurs et co-directeurs du projet de recherche sur la démocratie mondiale (GDDRP), qui découle de la recherche que Paul a entamée en 2006 sur les perceptions, les expériences et les perspectives des étudiants et éducateurs en formation sur la démocratie et l'éducation.

 

De plus, des collaborateurs localisés à divers endroits dans le monde, travaillent avec les conceptions, les méthodologies et les cadres de recherche élaborés par le DPLTE et le GDDRP. Par ailleurs, nombre d'amis et de partisans de ce projet comme Joe Kincheloe, Shirley Steinberg, Darren Lund, Joel Westheimer, John Portelli, Antonia Darder, Marc Pryun, Peter Mclaren, Ali Abdi, Lucie Sauvé, Tom Wilson et bien d'autres ont aidé de diverses façons à sa réalisation au fil des ans.

 

L'équipe de recherche au Canada comprend également les assistants de recherche Gary Pluim, Lauren Howard et Franck Potwora. Chacun d’eux fournit un soutien et une expertise inestimables de diverses façons.

Paul R. Carr

Principal Investigator

Département des sciences de l'éducation

Université du Québec en Outaouais

CANADA

Brad J. Porfilio

Collaborator

Deparment of Educational Leadership

California State University

USA

Please reload

Gina Thésée

Co-Investigator

Département de didactique

Université du Québec à Montréal

CANADA

David Zyngier

Collaborator

Faculty of Education

Monash University

AUSTRALIA

Please reload

Pour nous contacter

Chaire en DCMÉT © 2017 | Design web par Keven Poulin

Les auteurs sont responsables du choix et de la présentation des faits figurant dans ce site Web ainsi que des opinions qui y sont exprimées, lesquelles ne sont pas nécessairement celles de l’UNESCO et n’engagent pas l’Organisation.